La prise de décision opérationnelle dans toute la chaîne de commandement doit agréger et consolider des connaissances stratégiques, tactiques, sociales, culturelles et opérationnelles de plus en plus nombreuses, diverses et dynamiques.

Pour s’intégrer à ce contexte, le projet de recherche ACKSIS, financé par l’Agence Européenne de Défense (AED) dans le cadre du programme ICET 2, mené par le FOI suédois, cherche à rendre l’organisation des commandements militaires plus agiles, c’est-à-dire plus réactive, polyvalente, flexible et bien-sûr plus innovante.

Par un usage associé d’un simulateur de C2 (Sword, Masa Group) et d’un environnement de conceptualisation du théâtre d’opération (Casym, intactile DESIGN), le système ACKSIS optimise le partage, la représentation, la manipulation et la création d’informations selon le niveau hiérarchique et les situations d'usage, transformant l’information en connaissances naturellement représentées, exploitables et manipulables, pour la construction, la transmission d'ordres, le suivi des opérations, l’échange, la validation et le partage de connaissances.

Le système ACKSIS permet aussi de bénéficier de l’assistance de sources d’informations externes comme par exemple des remontées en temps réel ou différé de ce qui se dit sur les réseaux sociaux au regard d’une opération ou du théâtre de cette opération, et notamment d’une analyse des sentiments des populations locales.

L’objectif est donc d’améliorer la perception, la compréhension et l’analyse d’une situation dans toute sa complexité pour perfectionner la prise de décision collaborative et accélérer et consolider le processus de construction d’ordres.

Découvrez le projet ACKSIS en vidéo lors de sa présentation sur le salon Eurosatory 2016